Le rhabillage, terme propre à l'horlogerie, consiste en un démontage complet du mécanisme, un nettoyage de toutes les pièces , un remontage avec une lubrification adaptée, et enfin une série de réglages sur banc de contrôle.

Cette étape est un travail de fond dans notre atelier, où des montres nous sont confiées quotidiennement afin d'entretenir un mécanisme qui donne toute satisfaction , mais qui tourne depuis plusieurs années.

Ce même travail est régulièrement effectué sur des mécanismes oubliés dans leur écrin ou au fond d'un tiroir durant plusieurs années.

Au cours du rhabillage, toutes les pièces sont démontées et les éléments séparés les uns des autres , afin que le nettoyage par immersion soit parfait. Le clichet suivant montre l'ensemble des pièces qui composent une Jaeger LeCoultre Reverso automatique.

jaeger-LeCoultre-reverso-rhabillage-eclate

Un soin tout particulier est apporté, lors du remontage, à la lubrification. Pour reprendre l'exemple de la Reverso automatique, pas moins de 4 huiles et 2 graisses différentes sont utilisées pour son bon fonctionnement.

Au fur et à mesure de la remise en place des éléments, des contrôles sont effectués soit en visuel soit au chrono comparateur (voir équipement). Des mesures avant et après emboitage sont faites, et enfin un test d’étanchéité est effectué sur les modèles le justifiant.

Dans le cas de mécanisme à remontage automatique et afin de mesurer leur réserve de marche, les montres sont installées sur un simulateur de porté, qui assurera un remontage régulier et bi-directionnel.

simulateur-automatique-mécanique-montre-horloger